Pig Boy 1986-2358

Compagnie L’Excessive

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/13

spectaclethéâtre

Un triptyque qui traverse le temps et l'espace pour décrire et questionner l'humanité et l'animalité, de façon à la fois sensible et crue.

La pièce

PIG BOY 1986-2358 est une pièce en triptyque : trois parties, trois époques et trois registres de langues différents.
Un paysan breton qui se rêve Cow-Boy, le procès virtuel d’un porc-star et l’échappée utopique d’une truie de laboratoire. L’autrice raconte à travers ces trois histoires la dure réalité des éleveur⸱euse⸱s, la folie médiatique et
technologique qui réside sur nos écrans, et l’arrivée sourde mais grandissante du transhumanisme. Ces trois récits sont liés grâce à la figure centrale du cochon : porc d’élevage, égérie d’une marque de jambon et enfin, truie et objet des dérives scientifiques.

La compagnie

La compagnie L’Excessive travaille autour du mot, qu’il soit issu d’un texte dramatique, d’un roman, ou bien prononcé sur scène lors d’improvisations. Chaque écriture a sa singularité et est source de création, il est important pour la compagnie de mettre en avant des textes racontant notre monde, contemporain ou non. La parole est vraiment la source de notre inspiration et notre travail consiste à lui rendre hommage tout en apportant notre regard
propre à travers le mise en scène et le jeu d’acteur.ice.
Le nom L’Excessive est un regard tendre et une inspiration sur le théâtre : aller au théâtre, c’est écouter des histoires qui nous dépassent, qui nous élèvent, qui nous transcendent. Il est bouleversant de découvrir des personnages et des intrigues qui magnifient sans cesse nos émotions, qui créent à la fois une distance avec nous tout en parvenant à nous émouvoir. C’est ce caractère « excessif », qui va au-delà de nos sentiments et de notre rationalité que cherche à traiter la compagnie. Le théâtre est un lieu parfait pour cela : il se trouve en dehors de la banalité et c’est l’un des rares endroits où l’on prend vraiment le temps de regarder et d’écouter l’autre, et où la parole est multiple : poétique et politique.

Mercredi 16 novembre à 20h30

Jeudi 17 novembre à 20h30

Vendredi 18 novembre à 20h30

Samedi 19 novembre à 20h30

à partir 14 ans

durée, 1h50

Plein tarif, 16 euros*

Tarif réduit, 12 euros*

(demandeurs d'emploi, étudiants)

Il est conseillé de réserver.


*Le paiement se fait sur place le soir du spectacle.

Moyens de paiement acceptés :

Espèce ou chèque uniquement (pas de CB) ​

 

Pass Culture étudiant Métropole de Lyon

Pass Région

Pass Culture (Ministère de la Culture – jeunes de 15 à 18 ans)

Carte Champ Libre

Texte, Gwendoline Soublin

Avec, Bryan Ballet - Lisa De Santis - Olivier Fradin - Rosalie Vaudaux
Création sonore et régie son, Ludovic Payen
Création lumière et régie lumière, Mathias Lubac
Mise en scène, Rosalie Vaudaux