top of page

Littoral

Ecole EICAR Lyon

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/9

spectaclethéâtre

Un voyage, un périple douloureux de deuil vers l'âge adulte.

La pièce

« Amé, quand tu tombes dans un gouffre, il vaut mieux tomber sur le dos. Car tant qu’à chuter, chutons dans la clarté du jour. »

Littoral, Wajdi Mouawad

A la mort de son père, Wilfrid décide de partir dans le pays natal de celui-ci pour l’enterrer. Alors qu’ils ont été étrangers toute sa vie, Wilfrid se voit accompagné dans son voyage par le fantôme de son père. Ensemble, ils font la rencontre d’autres jeunes touchés par la mort d’un être cher et le deuil qui en suit. Wilfrid, jeune homme bloqué dans une réalité enfantine, se retrouve tout à coup face à face avec la guerre, mais aussi le besoin de mûrir et pardonner les erreurs du passé.

 

Littoral incite, avant tout, le spectateur à contempler le monde autour de lui et non pas de le renier. Il s’agit ici d’une pièce qui parle du deuil et de l’arrachement à l’enfance en les mettant au premier plan. Au début du récit, Wilfrid se retrouve face à une humanité qu’il a essayé d’extirper de sa personne. L’absence de son père est une blessure qui a pestiféré au fond de lui et la mort de celui-ci ne fait que rouvrir la plaie. Wilfrid commence alors un périple douloureux où il doit enfin éprouver la réalité de son âge adulte. C’est à travers ce prisme presque enfantin que nous avons accès à un monde qui ne semble plus si cruel.

La compagnie

L’histoire nous a beaucoup touché par cette dimension enfantine. En tant qu’étudiants qui finissent leur cursus d’études, nous avons trouvé ça important d’aborder le sujet du passage à l’âge adulte. Nous avions eu envie de transmettre cette nostalgie qui existe dans Littoral et ramener au premier plan une douceur qui, avec le temps, disparaît de ce monde.

 

L’eau est une partie intégrante et primordiale de la pièce et c’est aussi cela qui nous a attiré. Elle est omniprésente dans le récit et il est important pour nous de transposer cet élément dans la mise en scène. La lumière et l’univers sonore deviennent donc maîtres mots. Il faut construire un décor et une ambiance qui serait donc propre à Wilfrid, entre le loufoque et la simplicité.

Mercredi 7 juin à 20h30

Jeudi 8 juin à 20h30

Vendredi 9 juin à 20h30

Samedi 10 juin à 20h30

à partir de 12 ans

durée, 1h

Plein tarif, 16 euros*

Tarif réduit, 12 euros*

(demandeurs d'emploi, étudiants)

Il est conseillé de réserver.


*Le paiement se fait sur place le soir du spectacle.

Moyens de paiement acceptés :

Espèce ou chèque uniquement (pas de CB) ​

 

Pass Culture étudiant Métropole de Lyon

Pass Région

Pass Culture (Ministère de la Culture – jeunes de 15 à 18 ans)

Carte Champ Libre

macarron_découverte_étudiant.png

Texte, Wajdi Mouawad

Mise en scène, Alexia Pagonis

Productrice, Louise Kowalski

Assistants mise en scène, Joséphine Berthet - Nicolas Garcia

Direction artistique, Mendy Rosa 

Costumes, Christine Duperray

Lumière, Jean- Baptiste Mewly

Conception sonore, Elliott Besson

Régisseur son, Quentin Smati

Cheffe de casting, Agathe Russelo Photographe/dessinateur, Timothée Huguet

 

Remerciements, Wajdi Mouawad et Michel Simard, le Théâtre de l’Uchronie, EICAR Lyon avec Johann Dulat, Benoit Guibert, Guillaume Brette, Ugo Sias et le reste de la coordination, Timothée Huguet

bottom of page