Tout le monde veut vivre

Par La compagnie Le Chantier Collectif

 

 

Mercredi 7 juin -  20h30
Jeudi 8 juin -  20h30

Vendredi 9 juini -  20h30
Samedi 10 juin -  20h30

 

 

Durée : 1h20
A partir de 12 ans
 

Plein tarif : 14 euros
Tarif réduit : 9 euros
(étudiants et demandeurs d'emploi)
Uniquement sur présentation d'un justificatif

 

 

 

Tout le monde veut vivre de Hanokh Levin

(éditions Théâtrales)

Texte français de Jacqueline Carnaud et Laurence Sendrowicz

 

Mise en scène Cyrielle CORMONTAGNE

Comédiens Léo GAUBERT, Carole PICARD, Lodoïs DORE, Michael BONNET, Sidonie LADRANCHET

Scénographie Damien DESHAIRES

Photographie Marion BOTELLA

 

Remerciements Collège St-Louis de la Guillotière

 

 

Riche et mégalomane, le Comte Pozna règne en tyran sur sa famille et sur ses terres. Mais ce soir-là, au dîner, il n’y a pas de moutarde pour accompagner sa mortadelle. Pris de colère et de désespoir, Pozna jure qu'il donnerait « son royaume pour un pot de moutarde ». Le bras droit de l'Ange de la Mort fait irruption et celui qui aurait tout donné pour un peu de moutarde est condamné. Son nom est sur La Liste. Il parvient malgré tout à obtenir un sursis : il a trois jours pour trouver un remplaçant, quelqu'un qui, de son plein gré, acceptera de mourir à sa place.
Entre cruauté, tendresse, naïveté et barbarie, Hanokh Levin nous emmène au coeur d'une farce noire : la course d'un homme contre la mort. L'humour y est cru et percutant. Levin moque l'incroyable énergie déployée par Pozna pour survivre. Il dépeint avec cynisme le marathon égocentrique d'un homme croyant dur comme fer que sa vie vaut plus que celle des autres.

 

Le Chantier Collectif est un collectif né à Lyon en 2013 de l'impulsion de quatorze jeunes comédiens.
Il n’est pas la volonté d’un individu mais bien celle d’un groupe, convaincu que la liberté artistique, la rencontre et le métissage des influences, guidés par l’intelligence collective, sont un terreau propice à la création. L’action artistique du Chantier vise à contribuer à l'amélioration et à la rénovation du monde qui l’entoure.
Il a la volonté que son travail implique le plus de personnes possible, quels que soit leur âge, leur nationalité et leur appartenance sociale. C’est pour cela qu’il propose autant d’amener le théâtre dans des salles de spectacle qu’en dehors des lieux conventionnels (maisons de retraite, centres d'accueil de demandeurs d’asile, collèges, lycées, rue...) pour favoriser la rencontre entre artistes et public. Il souhaite également développer la formation artistique en proposant des stages accessibles à tous, amateurs et professionnels.

 

 

© 2013  KOLLECTIF MAC GUFFIN.

  • connexion membre
  • facebook
  • YouTube