Mary Beth n'est jamais rentrée

Et je me suis mis à espérer qu'il fut un temps pour une nouvelle journée

 

Par Mac Guffin Kollectif

 

Mercredi 13 décembre -  20h30
Jeudi 14 décembre -  20h30

Vendredi 15 décembre -  20h30
Samedi 16 décembre -  20h30

Mardi 19 décembre -  20h30
Mercredi 20 décembre -  20h30

Jeudi 21 décembre -  20h30
Vendredi 22 décembre -  20h30

Jeudi 4 janvier -  20h30
Vendredi 5 janvier -  20h30

Samedi 6 janvier -  20h30

 

 

durée : 1h10
à partir de 12 ans

texte et mise en scène  Manuel Liminiana
avec Solène Angeloni - Arlo Doukhan & Valentine Brac de la Perrière
chorégraphie  Valentine Brac de la Perrière 

assist. mise en scène  Tiffanie Deschamps

lumière  Lili Brik

maquillage  Mélanie Benetier

Plein tarif - 15 euros

Tarif réduit - 10 euros

(étudiants et demandeurs d'emploi)

Uniquement sur présentation d'un justificatif

 cliquez ou envoyez un mail 

à resa@theatredeluchronie.fr

Danse et théâtre pour une mythologie moderne.

L'histoire de la fin d'un monde. Elle donne à imaginer comment faire du nôtre autre chose que les reflets d’une perdition annoncée que personne n’a jamais vraiment écoutée.

Une terre noyée, un seul petit ilot émergé. Une fille d'ici lutte de toutes ses forces pour garder sa terre vivante et ne pas la voir disparaitre sous les flots.

Une autre venue de loin, parcourt ce qui reste pour s'opposer, se battre, plus par principe que par réel espoir d'y arriver. 

Un gardien des nouveaux territoires est là aussi, pour emmener ce qui reste et continuer à engloutir le monde.
C’est une histoire d'individu-métaphores d'idées et de positionnements humains.
Que fait-on de la terre, des gens, des pays ? 

 

" Même si on n'a aucune chance d'y arriver, être humain, c’est tenter. "

© 2013  KOLLECTIF MAC GUFFIN.

  • connexion membre
  • facebook
  • YouTube