Dans une forêt, Jaz, la trentaine, revient sur le site de l’ancienne cabane qui l’a abrité durant toute son enfance. Elle témoigne de nombreuses années de jeux et d’aventures. Jaz attend avec impatience son meilleur ami d’enfance. Mikael arrive bien vite, mais accompagné de sa petite amie, Emma.


A eux trois, ils vont entreprendre la reconstruction de la cabane, passer la nuit à la belle étoile et constater que la vie d’adulte les a bien éloignés des enfants qu’ils étaient jadis.

« La Cabane » est le symbole même de la madeleine de Proust. Au début, simple réminiscence, elle va finir par complètement devenir présente et imposer une fracture certaine de la réalité. Les personnages vont revivre leur innocence mais aussi leur traumatisme. La cabane au premier abord douce et joyeuse va devenir le lieu d’un passé troublé et meurtri."

Distribution  Caroline Ribot, Quentin Métrop & Charles Lasry
Mes Dorian Pillot & Emelyne Baulande
Ecriture Dorian Pillot
Création lumière Bastien Gérard
Son Stéphane Baulandez

Cliquez ci-dessus ou envoyez un mail à resa@theatredeluchronie.fr

QUELQUES MOTS SUR L’ÉQUIPE

 

"Trop penser fait rêver", le "trop" exprime "la limite dépassée". Notre ligne artistique ne s'éloigne jamais de cette envie d'exprimer le débordement du réel vers l'imaginaire. Créée en 2015, la compagnie de trop n’a cessé de créer ses histoires autour de thèmes forts (handicap, lien familiaux ou abandon des animaux) en adoptant toujours un traitement cinématographique propre aux valeurs du théâtre qu’elle défend. Aujourd’hui, avec « la Cabane », la compagnie a voulu travailler autour du retour en enfance en oscillant entre artefact théâtre et jeu caméra.

La cabane

Cie de trop

mer 20, jeu 21, ven 22
et sam 23 mars à 20h30
durée : 90 min
à partir de 12 ans
Plein tarif - 15 euros

Tarif réduit - 10 euros

(- de 18 ans, étudiants et demandeurs d'emploi,

uniquement sur présentation d'un justificatif)

© 2013  KOLLECTIF MAC GUFFIN.

  • connexion membre
  • facebook
  • YouTube