Noël Kabey est enfin rentré

« A nouveau sur les berges de toute cécité, j’entends respirer l’heureux souvenir de ma vérité. »

Dans une vieille ville qui a oublié son passé, ses souvenirs et ses regrets, une boutique de coiffure abandonnée tient encore debout, seul îlot, seule respiration encore audible.

Un homme et une femme perdus s'y retrouvent chaque jour sans un mot, pour vivre leur quotidien : coiffer, lire, partager sans se parler.Un jour, un intrus arrive.Il porte une valise et un appareil photo.

 

Il vient « visiter » la région et découvrir quelques souvenirs et quelques paysages...Il cherche et il se cherche, au coeur de cet endroit qui lui parle. Il se souvient et bouscule ses « environs »...

 

Chacun l'écoute et ouvre un peu plus son coeur et son esprit.

 

Le voilà désormais lui aussi pris dans le sortilège,  petit à petit ramené à son histoire, petit à petit perdu à son tour dans son ailleurs de nulle part.

Noël Kabey est enfin rentré
Noël Kabey est enfin rentré
Noël Kabey est enfin rentré
Noël Kabey est enfin rentré
Noël Kabey est enfin rentré
Noël Kabey est enfin rentré
Noël Kabey est enfin rentré
Noël Kabey est enfin rentré
Noël Kabey est enfin rentré
Noël Kabey est enfin rentré
Noël Kabey est enfin rentré
Noël Kabey est enfin rentré
Noël Kabey est enfin rentré
Noël Kabey est enfin rentré
Noël Kabey est enfin rentré
Noël Kabey est enfin rentré
Noël Kabey est enfin rentré
Noël Kabey est enfin rentré
Noël Kabey est enfin rentré
Noël Kabey est enfin rentré
Noël Kabey est enfin rentré
Noël Kabey est enfin rentré
Noël Kabey est enfin rentré
Noël Kabey est enfin rentré
Noël Kabey est enfin rentré
Noël Kabey est enfin rentré
Noël Kabey est enfin rentré
Noël Kabey est enfin rentré
Noël Kabey est enfin rentré
Noël Kabey est enfin rentré
Noël Kabey est enfin rentré
Noël Kabey est enfin rentré
Noël Kabey est enfin rentré
Noël Kabey est enfin rentré
Noël Kabey est enfin rentré
Noël Kabey est enfin rentré
Noël Kabey est enfin rentré

Equipe

texte & mise en scène : Manuel Liminiana

interprétation : Valentine Brac de la Perrière Romaric Delgeon - Marine Demichel - Nicolas Guépin 

assist. mise en scène : Tiffanie Deschamps

musique : Denis Fargeat & Grégory Ballesteros

lumière : Lili Brik

chargée de diffusion : Emma Buckland

compagnie : mac guffin Kollectif

" Je suis venu ici pour retrouver mon chemin et mon avenir. J’ai marché toute la nuit pour revenir du pire. J’ai marché aussi loin que je pouvais, sans compter mes torts, sans ménager mes efforts…

Sans jamais me retourner sur l’histoire qui me tenait prisonnier. Je portais quelque chose au fond de mon trajet. J’avais l’intuition que quelque chose allait changer.

Maintenant je sais ce que je suis venu chercher.

Depuis le début de mon voyage…

Juste après le tunnel

Avant la gare de triage… "

" A nouveau sur les berges de toute cécité, j’entends respirer l’heureux souvenir de ma vérité "

" Je suis venu ici, même si j’ai l’impression de n’être jamais parti. Devant cette vitrine, coincé sur ces fauteuils, entre une grise mine et un cœur en machine, je peux enfin poser mes lignes. "

© 2013  KOLLECTIF MAC GUFFIN.

  • connexion membre
  • facebook
  • YouTube